Quels matériaux choisir pour mon tapis de yoga ?

Le yoga est une discipline qui a la côte : des centaines de studios ont ouvert les dernières années, et le nombre de yogi.ni.s dans le monde ne cesse d’augmenter !

Que vous souhaitiez pratiquer chez vous, ou en studio, un seul accessoire est (presque) indispensable : le tapis de yoga ! Pour vous aider à choisir au mieux, l’équipe de Yogamatata a déjà rédigé un guide complet pour vous aiguiller.

Dans cet article, nous nous intéresserons plus précisément aux différents matériaux qui peuvent composer un tapis de yoga ainsi qu’à leurs avantages, et leurs inconvénients, pour votre pratique.
L’écologie sera notre fil conducteur !

La majorité des tapis de yoga sont fabriqués soit en TPE, soit en PVC, soit en caoutchouc, soit en toile de jute.

Quelles sont les propriétés de ces différents matériaux ? Quels sont leurs usages ? Quel matériau choisir pour un tapis de yoga écologique ?

  • Les tapis de yoga en PVC

Le PVC : mais qu’est-ce-que c’est ?

Le PVC est l’un des trois matériaux les plus utilisés au monde: automobile, maison, vêtements, jouets, et… tapis de yoga !

PVC est l’abréviation de polychlorure de vinyle. C’est le plastique estampillé du chiffre 3 : à chaque type de plastique est associé un numéro (généralement en dessous du produit).

Le PVC a été découvert par hasard en 1835 : un solide blanc est apparu suite à l’exposition au soleil d’une bouteille contenant du chlorure de vinyle.En 1926, un chimiste américain invente une méthode de plastification du PVC en le mélangeant avec des additifs, c’est le début du PVC à échelle industrielle. Il contient du chlore (57 % ) et de l’éthylène (hydrocarbure issu du pétrole composé de carbone et d’hydrogène). Pour savoir si un produit est en PVC, il existe un test simple: le mettre dans l’eau, c’est un des seuls plastiques qui ne coule pas.

Quels sont les avantages et inconvénients d’un tapis de yoga en PVC pour ma pratique ?

L’avantage majeur d’un tapis de yoga en PVC est son faible poids. C’est un matériau adhérent qui coûte très peu cher à produire, les tapis de yoga premier prix sont donc généralement en PVC.

En dehors des inconvénients écologiques, le problème principal du PVC est sa faible durée de vie: c’est un matériau qui s’abîme vite.

Un tapis de yoga en PVC, est-ce un tapis de yoga écologique ?

Les propriétés du PVC (ainsi que son très faible coût de production) en font un matériau de choix pour l’industrie mais une vraie bombe pour notre belle terre et ses habitants ! Durant toutes les phases de vie d’un tapis de yoga en PVC, des composés chimiques sont relâchés dans la nature.

Fabriqué à base de dérivés du chlore (d’où son nom : polychlorure de vinyle), le PVC ne peut pas être non-toxique.

On trouve sur le marché des tapis de yoga qui seraient en PVC non-toxique, en PVC écologique, voir en PVC bio, ce ne sont que des appellations commerciales qui ne rendent pas compte de la réalité.
Le PVC ne peut pas être « bio » et il ne peut pas être  écologique, sa fabrication est très polluante.

Recyclable  huit fois maximum (quand il l’est : car qui apporte son tapis en PVC usagé dans un centre de recyclage ?) le PVC n’est  absolument pas biodégradable. Si l’industrie commence doucement à recycler ses déchets plastiques, il est encore bien rare qu’un particulier fasse la démarche de déposer son vieux tapis à l’endroit adéquat. D’ailleurs, les filières de recyclage sont encore très peu développées. Mais de toute façon, si le tapis contient une sur-couche dans un autre matériau, il ne sera de toute façon pas recyclé.

Lorsque le PVC n’est pas recyclé mais brûlé, il dégage des dioxynes, substance chimique nocives, et de l’acide chlorhydrique (notamment responsable des pluies acides)

La pollution plastique fait des dégâts environnementaux majeurs, l’Union Européenne s’apprête d’ailleurs à légiférer sur cette question.

Le plastique en quelques chiffres (ONU) , c’est:

  • 300 milliards de tonnes de plastique produits chaque année (le poids de la population humaine sur terre !)
  • 99% des  plastiques sont produits à partir de dérivés du pétrole, du gaz et du charbon
  • si la consommation de plastique mondiale ne baisse pas, en 2020, 20% de la production mondiale de pétrole sera consacrée à la production de plastique
  • Sur 100 objets en plastique: 9% des plastiques sont recyclés, 12% sont incinérés, 79% se retrouvent dans la nature ou dans des décharges à ciel ouvert
  • en 2050, l’océan pourrait contenir plus de plastique que de poisson si aucune mesure n’est prise

Nous vous recommandons la lecture de ce très court et très informatif rapport de Greenpeace sur le PVC, à lire ici en PDF !

Conclusion : le PVC est donc un choix très économique, mais malheureusement pas du tout écologique, bien au contraire. 

  • Les tapis de yoga en TPE

Le TPE : mais qu’est-ce-que c’est ?

Le TPE, ou Élastomère ThermoPlastique, est un matériau thermoplastique souple: c’est un plastique élastique.

C’est un nom générique, comme pour le PVC, il est difficile de savoir exactement ce que contient un tapis en TPE.
Il existe plusieurs types de TPE, le seul nom TPE ne suffit pas à savoir ce qu’il contient.

C’est en 1962 qu’apparait le premier élastomère thermoplastique : le polyuréthane thermoplastique (TPU). Il allie à la fois les propriétés élastiques des élastomères, et les propriétés mécaniques des plastiques.

Il existe deux familles de TPE :

  • Les copolymères à blocs : utilisé dans l’industrie automobile, le sport, le BTP (gaine, tuyau, etc)…
  • Les mélanges d’un polymère thermoplastique et d’un élastomère: toiture (ne se dégrade pas avec le soleil)…

Quels sont les avantages et inconvénients d’un tapis de yoga en TPE pour ma pratique ?

Les tapis de yoga en TPE n’ont pas d’odeur, ils restent légers, et ont une bonne élasticité et solidité. Ils sont généralement à un prix abordable. Plus cher que le PVC, le TPE est néanmoins un meilleur choix sur le plan de la longévité.

Inconvénient: ils peuvent se dessécher et perdre ainsi de leur souplesse dans le temps.

Un tapis de yoga en TPE, est-ce un tapis de yoga écologique ?

La majorité des TPE sont plus simples à recycler que le PVC, mais ils ne sont jamais totalement biodégradables. Il existe des grades de TPE, certains sont alimentaires, d’autres utilisables dans le milieu médical. Pour chaque utilisation, il  y a un strict cahier des charges: tests de migration des composants dans l’aliment pour les boites en TPE, etc.

Il existe des TPE en partie biosourcés (c’est à dire que les produits qui le composent sont naturels, c’est ce qu’on appelle un bioTPE dans ce cas) qui peuvent être en partie biodégradables (mais tous les TPE biosourcés ne le sont pas). Il reste cependant à déterminer exactement quels sont els éléments « biosourcés » en question, car ce terme désigne parfois le pétrole, d’origine naturelle ! Nous n’avons pas encore trouvé d’informations complémentaires à ce sujet.

Mais, même si c’est une alternative plus écologique que le PVC,  le TPE, même partiellement « biosourcé », est un matériau issu de l’industrie pétrochimique!

  • Les tapis de yoga en toile de jute

La toile de jute : mais qu’est-ce-que c’est ?

Le jute est une plante qui pousse dans les régions tropicales. Principalement cultivé pour ses fibres, c’est un matériau naturel.

Le Bangladesh et l’Inde en sont les principaux producteurs mondiaux. Généralement, le jute est également transformée sur place (sac, natte, tapis de yoga…).

Quels sont les avantages et inconvénients d’un tapis de yoga en toile de jute pour ma pratique ?

Léger, peu cher et naturel, le jute est un matériau intéressant !

Mais l’utilisation d’un tapis de yoga en toile de jute n’est pas toujours des plus agréables: le jute n’est pas très confortable pour les articulations, et c’est un matériau très rugueux dont le contact avec la peau peut vite s’avérer irritant.

Par ailleurs, c’est une matière fragile : la fibre s’effiloche avec le temps. Ces tapis ne sont pas à conseiller pour une pratique intensive ou exigeante pour les articulations.

Un tapis de yoga en toile de jute, est-ce un tapis de yoga écologique ?

Oui, mais uniquement s’il est composé de jute à 100% !

Le jute est un matériau naturel totalement biodégradable (s’il ne contient pas de plastique ! Mais presque toujours, les tapis de yoga en jute soient en réalité constitués d’une sous-couche de PVC (ou autres plastiques) colorée et de jute, auquel cas, ce n’est plus du tout un bon choix du point de vue écologique). Mais les tapis de yoga 100% juste sont rares pour une raison pratique : ils ne sont pas très pratiques : sans sous-couche, le tapis n’adhère pas au sol.

  • Les tapis de yoga en caoutchouc naturel

Le caoutchouc : mais qu’est-ce-que c’est ?

Le caoutchouc naturel provient de… plantes !

Il existe différentes plantes à partir desquelles on peut produire ce latex :

  • L’hévéa (Hevea brasiliensis).
  • Le caoutchouc (Ficus elastica).
  • Le guayule
  • Le Castilla elastica, en mélange avec le latex de l’Ipomée blanche (Ipomoea alba).
  • Le pissenlit de Russie
  • Le « caoutchouc d’herbe » (Landolphia humilis en Oubangui-Chari, actuelle République centrafricaine).
    Funtumia elastica

À l’origine, le latex provient de l’hévéa, arbre qui ne poussait qu’en Amérique Latine. Mais, depuis la fin du XXème siècle, on produit également du latex en Asie du sud est.

Le latex est une substance blanche, obtenue par « saignée » (incision) des arbres qui le produisent. On ajoute différents additifs à cette pâte, on la chauffe (ce procédé s’appelle la vulcanisation), et on obtient ainsi du caoutchouc naturel, le caoutchouc que l’on connaît !

Le caoutchouc peut ensuite être transformé par extrusion ou par injection.
L’extrusion fonctionne un peu sur le principe de la presse à papier, la pâte de caoutchouc est passée entre deux rouleaux compresseurs. L’injection consiste quant à elle à injecter la pâte dans un moule.

Le terme caoutchouc est parfois utilisé pour désigner le latex, mais c’est un abus de langage: il s’agit de latex transformé. Un grand nombre d’objets du quotidien sont faits en caoutchouc: câbles, pneus… L’élasticité, l’amorti et la solidité du caoutchouc en font un matériau très intéressant pour l’industrie.

Quels sont les avantages et inconvénients d’un tapis de yoga en caoutchouc pour ma pratique ?

Les tapis de yoga en caoutchouc naturel ont une excellente adhérence au sol et ils ne rebiquent pas !

Ils absorbent très bien les chocs, protégeant ainsi les articulations. Ce sont également des tapis très solides qui tiendront de nombreuses années.

Concernant les inconvénients : ils sont plus chers que les tapis en PVC, TPE ou jute (la matière première étant nettement plus chère à produire), et pèsent généralement plus lourd.

Un tapis de yoga en caoutchouc naturel, est-ce un tapis de yoga écologique?

C’est un très bon choix sur le plan écologique et environnemental ! Les tapis de yoga en caoutchouc naturel sont d’origine végétale et renouvelable (la récolte du latex ne nécessite pas d’abattre les hévéas) et sont recyclables et biodégradables.

Mais attention, il existe aussi des tapis en caoutchouc synthétique, auquel cas, c’est du plastique !

  • Les tapis de yoga en liège

Le liège : mais qu’est-ce que c’est ?

Comme pour les tapis de yoga en jute, le liège est essentiellement utilisé comme revêtement sur les tapis de yoga (c’est partie en contact avec la peau).

Le liège est l’écorce du chêne-liège, un arbre qui pousse exclusivement dans le pourtour méditerranéen. Le liège est prélevé en moyenne tous les 9 ans pour laisser le temps à l’arbre de se régénérer. Le prélèvement du liège ne nécessite donc pas l’abattage des chênes-liège !

Environ 300 000 tonnes de liège sont extraites tous les ans, pour plus de la moitié au Portugal. 68% de la production est transformée en bouchons ! Le liège, tant qu’il n’est pas incinéré, continue de retenir du carbone (pour moitié de son poids sec, soit environ 1,7 g de carbone par bouchon naturel ou 6,2 g de CO2). On dit souvent que les forêts de liège sont des « puits de carbone » ! Un choix donc très intéressant sur le plan environnemental.

Quels sont les avantages et inconvénients d’un tapis de yoga en liège pour ma pratique ?

Les tapis de yoga en liège ou sur-couche liège sont naturellement adhérents : plus vous transpirez, plus ils adhèrent, ce qui les rend particulièrement intéressants pour les yogas dynamiques comme par exemple le yoga vinyasa !

L’inconvénient du liège est que si vous avez les mains sèches ou que vous pratiquez un yoga doux dans un environnement froid, vous aurez tendance à glisser. Dans ce cas, il faut humidifier vos mains et/ou votre tapis au préalable ou bien privilégier un tapis en caoutchouc naturel sans sur-couche, qui adhèrera bien sur mains sèches (mais aura à l’inverse tendance à glisser dès que vous aurez chaud).

Le liège a naturellement des propriétés anti-bactériennes, ce qui permet de limiter la formation de mauvaises odeurs. Pratique ! Ce qui ne vous dispense pas de le nettoyer régulièrement tout de même, comme tous les autres tapis de yoga 😉 Par exemple avec notre recette facile et super efficace de spray nettoyant naturel pour tapis de yoga au vinaigre blanc et huiles essentielles) !

Un tapis de yoga en liège, est-ce un tapis de yoga écologique?

Comme pour les tapis de yoga en jute, les tapis de yoga en liège sont éco-responsables, mais uniquement si ils sont composés soit à 100% de liège (mais c’est peu commun car ce n’est pas très pratique : comme pour le jute, sans sous-couche, le tapis n’adhère pas au sol) soit constitués d’une sous-couche végétale telle que le caoutchouc naturel (nous n’avons pas encore identifié sur le marché d’autre type de sous-couche végétale dans les tapis de yoga).

Le choix de Yogamatata

Pour nos tapis de yoga, nous avons choisi d’utiliser du caoutchouc naturel avec une sur-couche en liège, deux matériaux végétaux renouvelables et n’entraînant pas l’abattage d’arbres. Le caoutchouc naturel et le liège les meilleur compromis et termes de technicité, durabilité et écologie que nous avons pu trouver jusqu’à présent. Pour aller plus loin dans nos engagements, nous sommes également entrain de prototyper une gamme en caoutchouc naturel issu du commerce équitable. Vous pouvez découvrir ici notre gamme de tapis de yoga en caoutchouc naturel et liège !

Merci d’avoir lu cet article, à bientôt <3

L’équipe de Yogamatata

Épingler cet article sur Pinterest :

comment choisir les matériaux des tapis de yoga ? TPE, PVC, caoutchouc naturel, toile de jute, nous les examinons un par un pour vous permettre de mieux choisir votre tapis de yoga ! #yoga #tapisdeyoga #écologie

  • 23
    Partages
Étiqueté , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *