Entretenir et nettoyer son tapis de yoga Yogamatata

Pour que votre tapis dure le plus longtemps possible, nous avons rédigé ce petit guide d’entretien et aussi des choses à ne pas faire (qui pourraient abîmer votre tapis!)

Comment nettoyer mon tapis Yogamatata ?

– Confectionnez un spray nettoyant et désinfectant en mélangeant 50% d’eau et 50% de vinaigre blanc (+ quelques gouttes d’huiles essentielles si vous le souhaitez. Attention cependant aux précautions d’usage concernant les huiles essentielles, interdites notamment aux femmes enceintes). Ce spray à l’avantage d’être écologique tout en étant très économique ! (et vous savez quoi ? Vous pouvez même faire votre ménage avec!)

– Vaporisez généreusement ce mélange sur votre tapis, et frottez avec le côté doux de l’éponge. Laissez sécher votre tapis à l’air libre, bien posé à plat : Tadaaa ! Votre tapis retrouve une deuxième jeunesse !

– Ne passez pas votre tapis à la machine ! Le liège ne le supporterait pas. N’utilisez pas non plus de savon pour nettoyer votre tapis, même si c’est du savon naturel top qualité.

Comment stocker mon tapis Yogamatata ?

Quel que soit le modèle, confort, nomade ou pliable, il faut toujours stocker votre tapis roulé, à l’abri de l’humidité et d’une trop forte exposition au soleil.

Ne stockez pas votre tapis en le pliant : cela risquerait d’abîmer le liège !

Pour le modèle pliable d’1,5mm d’épaisseur, il supporte parfaitement d’être plié dans une valise le temps d’un voyage : à votre arrivée, pensez cependant à le déplier et à le conserver roulé le temps de votre séjour ! De même, si vous le transportez dans votre sac à main la journée, pensez à déplier en rentrant et à le rouler afin d’éviter que les pliures s’impriment dans le liège.

Ce que votre tapis ne supporte pas :

– Tout ce qui est gras ! La crème ou l’huile sur le corps avant de pratiquer, le nettoyage au savon… les corps gras font « baver » les motifs des tapis !

– Votre tapis n’aimera pas non plus que vous pratiquiez après avoir marché pieds nus sur un sol pas parfaitement propre : une ombre foncée apparaîtra sur le tapis à l’endroit où vos pieds auront été en contact avec le tapis.

Oups ! 

Si l’un de ces deux cas de figure arrive, pas de panique : un simple nettoyage avec le super spray eau + vinaigre blanc comme indiqué ci-dessus réparera le souci !

Mon tapis au fil des années :

Au fur et à mesure du temps, votre tapis restera toujours aussi adhérent. Seuls les motifs s’estompent peu à peu au niveau des points de contact avec vos pieds et mains. C’est une usure normale.

Si vous en prenez soin, votre tapis durera de longues années !

Mon tapis en fin de vie :

Nous travaillons sur la mise en place d’une filière de récupération et recyclage des vieux tapis Yogamatata. Notre marque étant jeune, la problématique de la gestion des tapis en fin de vie n’est pas encore d’actualité, mais nous anticipons tout de même cette question pour être prêtes le moment venu !

En attendant, si votre tapis devient trop abîmé pour être utilisé et vous souhaitez lui donner une seconde vie, voici quelques pistes :

– Le donner aux refuges, il servira comme tapis de sol pour les animaux
– L’utiliser comme isolant : le liège et le caoutchouc naturel sont d’excellents isolants phoniques et thermiques !

Le découper pour en faire :

– Un tableau mémo (avec des punaises),
– De jolies pochettes (avec des rivets ou de grosses aiguilles à cuir)
– Des fonds de placard / tiroir
– Un tapis d’insonorisation sous votre machine à laver
– Un tapis de souris
– Des pieds de meubles et de chaises (pour protéger le sol)
– Une couche de protection là où vous en avez besoin (sous les pots de fleurs, sous le bol d’eau du chat, dans le coffre de la voiture en cas de chargement salissant…)
… Laissez aller votre imagination !

Si vous avez des questions sur l’entretien de votre tapis, n’hésitez pas à nous contacter à hello@yogamatata.fr !

La Yogamatateam