Yoga : la posture du chameau – Ustrasana

Utrasana

La posture du chameau, Ustrasana en sanskrit, est une posture d’étirement. C’est une posture qui peut être parfois difficile d’accès et qui nécessite de ne pas avoir de problème de lordose exagérée, de sciatique, d’hernie, d’arthrite ou d’arthrose des genoux, hanches, dos, épaules ou de récente opération au niveau du ventre étant donné que cette posture étire particulièrement la partie avant du corps, notamment la zone du ventre.

Les bienfaits de la posture du chameau :

La posture du chameau étire les muscles abdominaux et stimule les organes digestifs.

C’est une posture énergisante qui ouvre puissamment la région du coeur.

Elle tonifie et assouplit la nuque et colonne vertébrale ainsi que la zone abdos-fessiers-hanches.

Pour les femmes, elle serait particulièrement bénéfique contre les douleurs liées aux règles.

Développe la cage thoracique et permet d’approfondir la respiration.

Ustrasana la posture du chameau – Camel pose par Ondine

Comment faire la posture du chameau :

1. Veillez à protéger vos genoux, par exemple en roulant votre tapis de yoga en plusieurs épaisseurs. Veillez également à échauffer vos abdominaux et votre dos.

2. Placez-vous en virasana (position assise sur les talons ), pieds et les genoux écartés à la largeur du bassin. L’espace entre vos deux genoux doit être équivalent à une paume de main.

3. Contractez les fessiers et redressez-le vers l’avant. Vous êtes à présent en appui sur vos genoux, vos pieds sont toujours en extension et le resteront tout au long de la posture.

4. Tendez les bras vers l’arrière, et penchez-vous lentement. L’idée est de faire en sorte d’approcher vos mains de vos talons.

5. Lorsque vos mains tiennent vos pieds et que vous êtes à l’aide dans cette posture, accentuez la cambrure en avançant lentement votre corps vers l’avant. Imaginez que vos côtes doivent monter le plus haut possible vers le ciel.

Cette posture étant éprouvante pour le dos comme pour les muscles abdominaux il est important de ne surtout pas vous forcer sous peine de vous blesser. Si cette posture vous est encore inaccessible, préférez la travailler petit à petit chaque jour.

Comment quitter la posture du chameau :

Ramener les mains au sommet des talons. Gardez la zone du ventre bien contractée, et redressez-vous tout doucement. C’est votre périnée qui travaille pour faire remonter la partie supérieure de votre corps !

Aller plus loin dans la posture du chameau :

  • Faites la posture face à un mur et tentez de garder vos jambes et votre pubis bien plaqués contre le mur.
  • Étirer un bras vers l’arrière, dans le prolongement de l’épaule, ou même les deux si vous vous en sentez capable !

La posture du chameau est une posture préparatoire à la posture de l’arc.

 

Étiqueté

1 commentaire sur “Yoga : la posture du chameau – Ustrasana

  1. […] le sol pas toujours très propre du studio de yoga et d’absorber vos gouttes de sueur posture posture du chameau ou du guerrier, votre tapis se salit et commence à sentir tout sauf la rose ! Parfois, c’est […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *